Don d'ovules

De plus en plus de personnes ont besoin des gamètes d'un donneur pour obtenir la grossesse qu'elles désirent. Avec les donneurs de l'UEG, vous collaborez à l'illusion d'autres femmes et couples d'être mères et pères. Il s'agit d'un acte précis de solidarité dont vous pouvez être le protagoniste.

Votre contribution est très nécessaire.

Pour être une donneuse, vous devez accomplir ces conditions:

  • Vous devez avoir entre 18 et 34 ans

  • Vous devez être en bonne santé, ne pas avoir de maladie sexuellement transmissible ou héréditaire, ni d'antécédents familiaux de malformations liées à des chromosomopathies, génopathies ou métabolopathies. Le personnel de l'UEG évaluera votre situation et vous donnera une évaluation personnalisée.

  • Vous devez avoir la pleine capacité d'agir, être en bonne santé psychophysique.

  • Vous ne devez pas avoir déjà généré 6 descendants

  • Vous ne devez pas avoir eu de piercing ou de tatouage dans les six mois précédant le don.

Vous devez savoir que le don de gamètes est anonyme, volontaire, informé et non rémunéré, comme le prévoit la loi 14/2006 du 14 mai.
Appelez-nous et prenez un rendez-vous gratuit avec nos spécialistes. Ils vous expliqueront étape par étape en quoi consiste le processus.

Chez UEG Donors, vous trouverez:

  • Un lieu où vous pouvez aider d'autres femmes ou couples qui veulent être mères et/ou parents à être heureux.

  • Une équipe médicale hautement qualifiée qui vous accompagnera tout au long du processus.

  • Des équipements à la pointe de la technologie.

  • Tests médicaux et génétiques qui peuvent être utiles pour votre avenir reproductif avec un conseil où l'on vous expliquera les résultats obtenus et où l'on pourra résoudre vos doutes.

Les études précédentes que nous réalisons

Si vous souhaitez être donneuse, nous procéderons à un examen médical, physique et psychologique. Il est important que vous veniez informée de vos antécédents médicaux personnels et familiaux afin de faire une anamnèse complète. Nous obtiendrons des informations sur votre état de santé et nous recueillerons vos caractéristiques phénotypiques afin de garantir une similitude maximale avec la femme prescriptrice. L'UEG garantit la confidentialité de vos données comme le prévoit la loi. Il est également nécessaire d'effectuer les études suivantes:

Études du groupe sanguin et du RH, sérologiques, immunologiques, des maladies sexuellement transmissibles, et autres selon votre origine ou si vous avez voyagé dans des pays à risque au cours des derniers mois, caryotype dans le sang périphérique et études génétiques selon la loi.

Il est possible d'effectuer des tests de dépistage des porteurs de maladies héréditaires récessives et de procéder à un appariement génétique avec le partenaire pour exclure la transmission de plus de 300 maladies génétiques.

Notre équipe médicale est toujours disponible pour répondre personnellement à vos questions sur le processus, la technique et les autres aspects juridiques.

Le processus de donation étape par étape

1

Vous bénéficierez d'une visite informative gratuite.

2

S'il n'y a pas de contre-indications, vous aurez un rendez-vous avec les différents spécialistes: gynécologue, psychologue et conseiller en génétique. Un bilan sanguin hormonal, sérique et génétique sera effectué.

3

Une séance de conseil sera organisée pour expliquer les résultats des tests, notamment au niveau génétique (que nous vous acceptions ou non comme donneur).

4

Si tous les résultats sont corrects, la période de donation commencera.

5

Une fois que vous aurez vos règles, vous devrez vous rendre à la clinique pour commencer le processus de stimulation ovarienne hormonale afin d'obtenir un nombre élevé d'ovules. Le processus consiste à administrer des hormones qui stimulent la prolifération et la maturation des follicules de vos ovaires où se trouvent les ovules. Les doses sont différentes pour chaque femme et peuvent même varier au cours du processus de stimulation en fonction de la réponse que vous obtenez. Pour cette raison, il est très important que des contrôles continus soient effectués afin d’évaluer la réponse au médicament et d’éviter l'hyperstimulation de l'ovaire, un effet secondaire qui entraînerait une hospitalisation. Cette stimulation dure environ 12 à 16 jours et sera suivie par des analyses et des échographies vaginales nécessaires réalisés trois fois par semaine.

6

La ponction ovarienne nécessite une sédation. Le processus dure environ 20 minutes et, généralement, quelques heures après la ponction, le patient peut rentrer chez lui. Les ovocytes sont obtenus par ponction transvaginale sous contrôle échographique.

Il s'agit d'un processus facile à combiner avec la vie quotidienne (travail, famille, études et loisirs) qui peut durer entre 1 et 2 mois.